4 commentaires sur “Pierre plane (PV VII)

  1. Très touchant. On s’y voit, on s’y trouve, ceux et celles que l’on a « balancé d’une rive à l’autre » (être parents, c’est peser, retomber; être enfants, idem), soi-même… Merci Alexandre.

    Aimé par 1 personne

  2. « Je » me reconnais
    bien qu’étant un « autre »
    dans ce « galet mordoré à fleur d’eau »
    qui fait des ricochets
    et nous promène ailleurs
    « D’une rive à l’autre »

    Sur le même thème et dans un autre registre,
    cette chanson, tissée comme un poème,
    par Georges Brassens.

    Aimé par 1 personne

Donnez votre avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s