Publication Cahiers Rouges (coll. de Hélas!)

Plaisir d’annoncer la parution du premier numéro de la collection Cahiers Rouges (dir. S. Pierre), de la revue Hélas! dans lequel figurent deux poèmes (plus exactement un poème et un fragment poétique) : « Tu sais lire l’alphabet noir… » et « Ton bout rougi… ».

Les mots de présentation de la collection : « Parce que la sensualité des corps fait vibrer nos sens,
Cahiers Rouges se proposent d’explorer le désir à travers toutes ses formes, sans tabous. »

Cette lecture est destinée à un public averti et majeur. Vous trouverez quantité de textes, photographies et autres œuvres visuelles d’artistes remarquables (dont les poétesses Rim Battal et Gaëlle Fonlupt).

« Amas Stellaire » – rencontre avec Étienne Rousseau

« Amas Stellaire » poème issu de la rencontre avec l’œuvre éponyme d’Étienne Rousseau, artiste en arts visuels basé au Québec. Cette série de poèmes et peintures s’intitule « Espaces Élargis » (collaboration entamée en 2022).

D’autres poèmes de cette collaboration sont à venir prochainement ! Pour voir son œuvre, vous pouvez consulter sa page Instagram et/ou son site internet : etiennerousseau.com/

🎨 : « Amas Stellaire », 2022, 25 x 25 cm @erousseauart

Ce projet est la rencontre entre deux médiums, deux mondes qui se côtoient, résonnent ensemble et qui se font écho l’un l’autre. Nous nous sommes embarqués dans cette aventure commune pour étendre, enrichir et approfondir la matière respective de nos œuvres. Pour donner à entendre la polyphonie des voix inscrites dans la peinture même, et pour faire surgir les présences vivantes et qui affleurent dans le corps et le tracé du poème.

Une rencontre, en somme, qui permettrait de mesurer l’empan du silence : allant du silence de la peinture à celui de l’écriture.

« Séduction » – rencontre avec Étienne Rousseau

« Séduction » poème issu de la rencontre avec l’œuvre éponyme d’Etienne Rousseau, artiste en arts visuels basé au Québec. Cette série de poèmes et peintures s’intitule « Espaces Élargis » (collaboration entamée en 2022).

D’autres poèmes de cette collaboration sont à venir prochainement ! Pour voir son œuvre, vous pouvez consulter sa page Instagram et/ou son site internet : etiennerousseau.com/

🎨 : « Séduction », 2022, 101,6 x 76,2 cm @erousseauart

Ce projet est la rencontre entre deux médiums, deux mondes qui se côtoient, résonnent ensemble et qui se font écho l’un l’autre. Nous nous sommes embarqués dans cette aventure commune pour étendre, enrichir et approfondir la matière respective de nos œuvres. Pour donner à entendre la polyphonie des voix inscrites dans la peinture même, et pour faire surgir les présences vivantes et qui affleurent dans le corps et le tracé du poème. Une rencontre, en somme, qui permettrait de mesurer l’empan du silence : allant du silence de la peinture à celui de l’écriture.

« Pluie de Météores » – rencontre avec Étienne Rousseau

« Pluie de météores » poème issu de la rencontre avec l’œuvre éponyme d’Etienne Rousseau, artiste en arts visuels basé au Québec. Cette série de poèmes et peintures s’intitule « Espaces Élargis » (collaboration entamée en 2022).

D’autres poèmes de cette collaboration sont à venir prochainement ! Pour voir son œuvre, vous pouvez consulter sa page Instagram et/ou son site internet : etiennerousseau.com/

🎨 : « Pluie de météores », 2022, 122 x 91 cm @erousseauart

Ce projet est la rencontre entre deux médiums, deux mondes qui se côtoient, résonnent ensemble et qui se font écho l’un l’autre.

Nous nous sommes embarqués dans cette aventure commune pour étendre, enrichir et approfondir la matière respective de nos œuvres. Pour donner à entendre la polyphonie des voix inscrites dans la peinture même, et pour faire surgir les présences vivantes et qui affleurent dans le corps et le tracé du poème.

Une rencontre, en somme, qui permettrait de mesurer l’empan du silence : allant du silence de la peinture à celui de l’écriture.

« Ecchymose » – rencontre avec Étienne Rousseau

« Ecchymose » poème issu de la rencontre avec l’œuvre éponyme d’Étienne Rousseau, artiste en arts visuels basé au Québec. Cette série de poèmes et peintures s’intitule « Espaces Élargis » (collaboration entamée en 2022).

D’autres poèmes de cette collaboration sont à venir prochainement ! Pour voir son œuvre, vous pouvez consulter sa page Instagram et/ou son site internet : etiennerousseau.com/

🎨 : « Ecchymose », 2022, 152 x 76 cm @erousseauart.

Ce projet est la rencontre entre deux médiums, deux mondes qui se côtoient, résonnent ensemble et qui se font écho l’un l’autre. Nous nous sommes embarqués dans cette aventure commune pour étendre, enrichir et approfondir la matière respective de nos œuvres. Pour donner à entendre la polyphonie des voix inscrites dans la peinture même, et pour faire surgir les présences vivantes et qui affleurent dans le corps et le tracé du poème.

Une rencontre, en somme, qui permettrait de mesurer l’empan du silence : allant du silence de la peinture à celui de l’écriture.

Masques

Haïku publié dans le numéro 4 de L’ours dansant, numéro spécial de la revue en soutien aux artistes et professionnels du spectacle vivant suite aux mesures administratives de fermeture lors de l’épidémie de Covid-19.

Pour accéder au numéro de la revue, cliquez sur ce texte.

Publication dans L’ours dansant, n°4 « en soutien aux artistes » confinés

J’ai le plaisir d’annoncer la publication du quatrième numéro de la revue L’ours dansant, qui consacre un numéro spécial en soutien aux artistes et personnes travaillant pour le spectacle vivant qui sont toujours au chômage forcé, dans lequel vous trouverez l’un des mes haïkus.

Pour accéder au numéro en ligne, cliquez sur ce texte.

L’Ours dansant est une revue-journal gratuit promouvant le haïku en langue française (dir. Dominique Chipot)

Voir à ce propos l’Association pour la promotion du haïku, 100% haïku.